La Grèce planche sur ses réformes, sa prochaine épreuve face à l’euro

Le gouvernement grec doit présenter d’ici lundi soir sans trop trahir ses promesses électorales, une liste de réformes lui permettant d’obtenir le feu vert de la zone euro pour l’extension de quatre mois du financement de son économie

L’exécutif de la gauche radicale, qui a finalement refusé de travailler avec les créanciers de l’UE, la BCE et du FMI dans le cadre du plan de sauvetage imposé depuis 2010 aux gouvernements précédents, a décidé d’exploiter une certaine latitude accordée par ses partenaires.

« Les textes européens ont toujours été flous », a déclaré Giorgos Katrougalos, ministre de la réforme administrative.

Le gouvernement du Premier ministre Alexis Tsipras doit présenter à la zone euro d’ici lundi soir sa propre liste de réformes qui doivent équilibrer les finances publiques.

« Il y a des questions de souveraineté dans les politiques nationales et elles ne sont pas négociables», a déclaré dimanche le ministre d’Etat Nikos Pappas, le bras droit de M. Tsipras.

Depuis l’accord vendredi soir à Bruxelles, la première phase des négociations entre la Grèce et la zone euro, Athènes se bat pour donner une interprétation positive du laborieux compromis qui concerne l’extension jusqu’à la fin de Juin du financement de l’économie grecque.

«Nous sommes au début d’une nouvelle phase », a déclaré M. Pappas, qui voit en ces quatre mois une occasion de donner de la crédibilité aux réformes du nouveau gouvernement

Mais une voix dissidente a été la première à être entendue dans Syriza. Le doyen de la gauche grecque Manolis Glezos, 92 ans, a vivement critiqué les concessions faites à la zone euro et a présenté ses excuses au peuple grec pour avoir participé à cette illusion.

« Nous ne sommes plus prêts à se faire écraser comme des mouches. », a déclaré Giorgos Vourdoulas,

Différentes prestations offertes par une banque en ligne

Actuellement, plusieurs banques en ligne sont installées sur le marché français. Grâce au développement d’internet, la banque en ligne est un nouveau système bancaire de plus en plus important car il suggère à ses clients plusieurs services bancaires sans guichets, mais aussi sans agences physiques.

Tout se fait en ligne à travers le Web. Avec la banque en ligne, le client a la possibilité d’obtenir un chéquier, une carte bancaire, de faire des virements, des prélèvements et même des Plans d’Epargne en Actions qui permettent des investissements boursiers.

En plus, grâce à ce type de système bancaire, le client peut bénéficier de comptes d’épargnes rémunérés, d’assurance vie ou encore de crédit immobilier.

Choisir la meilleure banque en ligne possible

Les meilleures banques en ligne n’ont pas encore la possibilité de mettre à disposition tous les services bancaires à l’exception de quelques unes. C’est pourquoi il est important pour un client de disposer d’une liste des services d’une banque en ligne afin de faire le bon choix.

Le client ne doit pas choisir une banque en ligne sur la seule base des tarifs. Le client doit étudier tous les prestations et les taux tarifaires avant de faire un choix. A noter que le fonctionnement d’une banque en ligne peut se faire par Internet, au téléphone, par courrier.

Le marquage Obligatoire CE inscrit sur les détecteurs de fumée

Celui-ci est utile pour la vente de détecteur de fumée en Europe. L’inscription du marque CE vous permet de savoir que le produit respecte les directives européennes portant sur les questions de sécurité, de protection du consommateur, de santé publique.

Peut-on se fier à tous les détecteurs de fumée ?

Selon une enquête réalisée par le magazine 60 millions de consommateurs en 2009 évoquent des informations inquiétantes portant sur les détecteurs de fumées vendues qui ne sont pas sûres. Rappelons qu’en 2006, un test avait déjà été réalisé par le magazine et les résultats affichaient déjà des dysfonctionnements.

Au cours de la dernière enquête, huit détecteurs autonomes avertisseurs de fumée ont été évalués sur leur performance et leur efficacité de détection et sur les huit détecteurs, deux ont tiré leur épingle du jeu, car ils fonctionnaient mieux. Parmi les huit détecteurs, trois détecteurs n’ont pas réagi au test de fumée, il s’agit des détecteurs : Astrell 610345, Projex HS103, Otio D-200.

Où acheter son DAAF ?

On retrouve les DAAF dans plusieurs boutiques de bricolage. Le locataire d’un logement peut également s’en procurer dans des grandes boutiques commerciales de proximité ou sur Internet. Vous pouvez aussi appeler un électricien ou un spécialiste en sécurité incendie qui vous apporter son aide dans le choix, l’installation et la maintenance du détecteur autonome de fumée.

Quel prix pour le détecteur ?

Le meilleur prix auquel est vendu un détecteur de fumée est 15 € et ce prix est adéquat au prix minimal qui garantit la qualité. Vous avez aussi un détecteur de fumée vendu à 50 € ou 30 €. Mais en général, le prix proposé sur le marché est 15 €. Mais les prix varient suivant les options en plus disponibles sur le produit, l’autonomie, du mode de distribution, des caractéristiques spécifiques.

Demandez un devis gratuit : http://detecteur.de/fumee.html

Charlie Hebdo: pour le pape, la liberté d’expression doit avoir des limites

Certains défendent la liberté d’expression, d’autres dénoncent une provocation concernant la nouvelle édition de Charlie Hebdo réalisée par ceux qui ont survécu à l’attentat du journal.

Le pape François, s’est exprimé depuis son avion en déclarant que « la liberté d’expression ne permet pas d’insulter la foi d’autrui ». Il était en route vers les Philippines et s’entretenait avec des journalistes qui l’accompagnaient quand l’un des journalistes lui à poser la question faisant allusion à l’attaque terroriste de Paris perpétrée contre le journal satirique Charlie Hebdo.

Il a déclaré qu’il yavait des limites dans la liberté d’expression. S’il a affirmé que tout le monde avait le droit ou est obligé de dire ce qu’il pense afin d’aider le bien commun » le pape a fait savoir que ceux qui toux ceux qui provoquent ou choquent d’avoir s’attendre à une réaction. Il a poursuivi en indiquant que le fait de tuer au nom de Dieu est une vrai aberration, le maitre de l’église catholique a qu’on n’avait pas le droit de provoquer ou d’insulter la foi des autres.

Egalement questionné sur les menaces du terrorisme islamique dont il fait l’objet et le Vatican, le souverain pontife a déclaré qu’il était préocuppé pour les fidèles avant de poursuivre « j’ai peur, mais vous savez j’ai un défaut, j’ai une bonne dose d’inconscience » et indique avoir demandé au seigneur qui s’il devait être tué un jour d’avoir « la grâce » de ne pas souffrir »

Chine: CNR et CSR deux grands fabricants de trains fusionnent

chiC’est désormais officiel, CNR Corp. et CSR Corp, les deux géants de la fabrication de trains de Chine vont fusionner. D’après l’agence, Chine Nouvelle, grâce à cette fusion une société de plusieurs milliards de dollars de chiffre d’affaires sera créée alors que la Chine cherche des marchés pour commercialiser ses trains à grande vitesse et faire face à Siemens, Bombardier et Alstom.

Fusion de deux constructeurs de trains chinois pour renforcer l’export

D’après l’agence Chine Nouvelle vient d’affirmer que les deux entreprises d’Etat China CNR Corp. et CSR Corp. Allaient « fusionner dans une nouvelle compagnie », relayant une annonce que l’entreprise a faite mardi à la Bourse de Shanghai. Les informations détaillées sur cette fusion n’étaient pas accessibles aussitôt, malgré le fait est que cette annonce ait donné lieu à des spéculations depuis plusieurs mois.

D’après le 21st Century Business Herald la nouvelle entreprise se serait baptisée « China Railway Rolling Stock Group ». D’après la presse officielle, cette fusion permettrait d’empêcher une compétition quand les deux fabricants devraient procéder à l’exportation de leurs trains. La valeur des deux fabricants chinois de trains est estimée à quelque 13 milliards de dollars, la capitalisation de CSR ayant une valeur plus élevée.

Les deux entreprises cotées respectivement à la Bourse de Shanghai et à la Bourse de Hong Kong ont bloqué leurs actions en attendant une importante information. Né seulement depuis 2007, le réseau ferré à grande vitesse chinois occupe désormais la première place. Il doit atteindre 50 000 kilomètres dès 2020. Cependant la construction a été entachée par des problèmes de sécurité et de corruption.

Le réseau ferré chinois à grande vitesse installé en 2007 seulement est devenu le plus grand du monde. Il devrait atteindre 50.000 kilomètres d’ici 2020. Mais sa construction a été émaillée de problèmes de sécurité et de corruption.

Ouvrir son compte bancaire dans une banque en ligne

Les banques en ligne promettent de nombreux avantages financiers à leurs clients, avec notamment des frais bancaires gratuits, et des offres promotionnelles. Ouvrir son compte bancaire dans l’une de ces banques à donc de nombreux avantages.

Une banque en ligne à l’instar d’une banque traditionnelle est une banque qui fonctionne en supportant moins de charges. Cet avantage dont elle dispose, lui permet d’accorder certains privilèges à ses clients comme par exemple le fait de leur ouvrir gratuitement des comptes sans qu’ils dépensent un seul franc. Outre l’ouverture des comptes, la banque en ligne permet également de bénéficier gratuitement de nombreux services qu’une banque traditionnelle, elle fera payer à ses clients.

Frais de gestions gratuits

Les banques en ligne fonctionnent de manière à offrir plus d’avantage à leurs clients. Cela se justifie par le fait que lorsqu’un client a un compte dans une banque en ligne, il bénéficie des frais de gestion qui sont  fracturés à 0 franc. Il ya des banques en ligne qui sont même prêtes d’offrir de l’ argent à tous ceux qui désirent ouvrir un compte chez elles. Les cartes bancaires qui sont payantes dans les banques traditionnelles sont gratuites dans la plupart des banques en ligne. 

Ne supportant pas beaucoup de charges, une banque en ligne peut se permettre de ne pas pendre de pourcentage sur les virements ou les  prélèvements qui sont par conséquents totalement gratuits. En s’abonnant a une banque en ligne il est possible d’économiser jusqu’à 50% sur les frais bancaires.

Technip abandonne la proposition de son rachat

Le groupe français de services pétroliers Technip a abandonné son offre publique d’achat OPA sur CGG car n’ayant pas pu trouver un accord avec cette société française emblématique du secteur qu’il n’avait jamais réussi à approcher.

Après que CGG ait refusé de donner accès à sa proposition présentée le 20 novembre, Technip a procédé à la présentation de plusieurs options alternatives à une offre publique en prenant par « précaution en compte les enjeux sociaux, stratégiques et financiers » a lancé le groupe dans un communiqué diffusé dimanche.

« Pourtant, les pourparlers sur ces options n’ont pas pu mener vers une conclusion positive. Dans certaines circonstances, Technip informe le marché qu’il n’envisage pas déposer une offre publique d’achat sur CGG » a-t-il poursuivi.

En fait, la proposition de rachat de Technip était de 1,5 millions d’euros mais son offre transcrite à 8,3 euro par action avait été immédiatement refusée par le conseil d’administration du groupe qui traversait des moments difficiles et qui pensait que les « toutes les conditions n’étaient pas réunies pour ce rachat ». Cette initiative arrive pendant la chute des prix du pétrole qui conduit les géants pétroliers à revoir à la baisse leurs programmes d’investissements ce qui bloque leurs sous-traitants.

Par ailleurs, un prix trop bas, CGG regrettait surtout le manque de logique industrielle dans l’opération menée par Technip, qui compte comme lui l’Etat français au rang de ses actionnaires, d’après des sources proches de l’entreprise.

Espagne: la libération d’un ex-chef de l’ETA suscite l’émoi

La justice espagnole a ordonné jeudi la libération de deux prisonniers de l’ETA, après avoir autorisé le décompte de leurs peines le temps passé en prison à l’étranger.

Une décision qui entraine la consternation en Espagne chez les familles des victimes mécontentes.

Trois magistrats de l’Audience nationale de Madrid experts des affaires de terrorisme, ont ordonné la libération de Santiago Arrospide alias « Santi Potros » et Alberto Plazaola. Les magistrats demandent aussi que le temps passé en prison en France dans le calcul des 30 ans de réclusion maximum fixés par le code pénal espagnol soit pris en compte.

« Santi Potros », condamné pour l’attentat d’Hipercor en 1987

« Santi Potros » avait été inculpé pour avoir participé à l’attentat le plus sanglant de l’organisation commis contre un supermarché Hipercor de Barcelone qui avait tué 21 personnes le 19 juin 1987. Considéré à cette époque comme étant le dirigeant du groupe armé, il avait été interpellé en France ensuite extradé vers l’Espagne en 2000. Il allait purger sa peine en prison jusqu’en 2030.

Alberto Plazaola avait été mis aux arrêts en 1990 et extradé vers l’Espagne en 1996 après avoir passé sept ans en prison. Les deux hommes ont été libérés de prison jeudi dans l’après-midi

L’application d’une décision de l’Union européenne de 2008

Les deux magistrats de l’Audience nationale ont donné l’ordre de libéré les deux terroristes en indiquant que « Santi Potros », aurait dû être libéré depuis le 27 janvier 2013 et Alberto Plazaola, le 24 août 2013 tous les deux incarcérés dans deux prisons différentes.

Cette décision de l’Audience nacionale a suscité la colère des plus grandes associations de victimes de l’ETA. Idem pour le gouvernement qui n’est pas d’accord avec cette libération.

Le Burkina Faso réclame l’extradition de Compaoré

Le Premier ministre intérimaire Isaac Zida a décalré que le Burkina Faso va demander au Maroc d’extrader l’ex président Blaisé Compaoré, alors que le gouvernement de transition a déjà brandi la menace contre l’ancien pouvoir en promettant des sanctions.

« Si à la justice, une plainte est déposée contre le président Compaoré, je pense que nous demanderons au Maroc d’extrader Blaise Compaoré, malgré le fait qu’il n’existe aucun accord de justice permettant de mettre à disposion de la justice burkinabé, Blaise Compaoré » a lancé M. Zida au cours d’une conférence de presse national dans son bureau dans la capitale.

Blaisé Compaoré avait quitté son pays le 31 octobre pour trouver refuge en Côte d’Ivoire avant de se rendre ensuite au Maroc, le 20 novembre. La Société civile qui est l’instigatrice des manifestations qui ont permis de chassé Compaoré a demandé des poursuites judiciaires contre le président déchu. Le lieutenant-Colonel Zida a fait l’annonce selon laquelle, le dossier du président Thomas Sankara serait totalement rouvert » et que « la justice sera rendue ».

Le capitaine Thomas Sankara a été abattu le 15 octobre 1987 au cours d’un coup d’État qui a permis à son ami et frère d’armes Blaise Compaoré d’accéder au pouvoir. Au moment de sa prise de fonction, le président de transition Michel Kafando a déclaré que des enquêtes seraient menées pour reconnaitre la dépouille supposée du capitaine Sankara, qui est considéré comme le « Che africain ».

En fait, la famille Sankara avait demandé depuis 1997, que le corps de cet icône soit exhumé afin de savoir si le corps enterré est bel et bien celui de Sankara, mais la justice burkinabé n’a jamais donné suite à cette demande.

D’autre part, Michel Kafando a d’autre part destitué le chef d’état-major Gilbert Diendéré particulier du président déchu Blaise Compaoré, considéré comme son plus fidèle compagnon d’armes. Celui-ci a été remplacé par décret par le général de brigade Pingrenoma Zagré.

Hasbro pourrait racheter le studio d’animation Dreamworks

L’union entre Shrek et Mon petit Poney sera bientôt conclu. D’après le New York Times », Hasbro pourrait bientôt acquérir le studio d’animation Dreamworks Animation.

Les pourparlers sont en cours et pourraient bientôt aboutir, même si rien n’augure sur la conclusion de l’opération d’après le journal américain. Le PDG de Jeffrey Katzenberg réclamerait 30 dollars par titre, soit une prime de 34% comparé au cours de l’action, mercredi soir à la clôture de Wall Wall Street qui était de 22,37 dollars.

Hasbro payer 2,55 milliards de dollars pour que le studio lui revienne, alors que le fabricant de jouets à quant à lui une capitalisation boursière de7, 2 milliards de dollars. D’après la presse américaine, des discussions entre Dreamworks et le japonais Softbank concernant un rapprochement avant l’échec des négociations à la fin du mois de septembre.

Le second fabricant de jouets aux Etats-Unis après Mattel essaie quant à lui d’acquérir de nouveaux marchés et de procéder au renouvellement de ses licences les plus importantes, tels que Transformers, G.I. Joe ou Mon Petit Poney.

Depuis de nombreuses années, il avait fini par admettre qu’il fallait inventer à nouveau pour devenir un grand groupe, en ajoutant les jeux, les systèmes interactifs et plusieurs choix, en diversifiant ses actifs au cinéma ou sur Internet. de ce fait, il créé son propre studio en 2009 pour le développement des productions télévisées et cinématographiques.