Marine Le Pen décline de « Des paroles et des actes »

lepenMarine le Pen, Présidente du Front national s’oppose au fait de prendre part à un sixième débat qui durera quarante minutes sur France 2 sans pouvoir l’organiser une autre fois.

Alors que nous sommes à trois heures du commencement de l’émission, elle a annoncé qu’elle n’y prendrait pas part.

La Présidente du parti frontiste a fini par refusé de prendre part au sixième débat qui se tiendra sur France 2 pour affronter ses concurrents régionaux à savoir Pierre de Saintignon (PS) et Xavier Bertrand (LR).

Mais cette dernière a attendu trois heures avant le rendez-vous pour poser ses conditions, car elle déclare que ses conditions n’ont pas été toutes réunies pour participer de façon sereine à l’émission qu’animera David Pujadas.

Sur le site web de France télévision, le journaliste avait déclaré dans la journée qu’il ne serait pas possible de supprimer les débats avec Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, et Jean-Christophe Lagarde, président de l’UDI, comme l’avait demandé Marine Le Pen contre un nouveau débat qui lui avait été imposé la veille, mercredi juste avant minuit, face à Pierre de Saintignon (PS) et Xavier Bertrand (LR), deux de ses opposants aux régionales dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie.

«Cette dernière décision a été prise en violation de la correction et de l’éducation la plus élémentaire», se rebellait déjà jeudi matin Marine Le Pen, jointe par le Figaro.

La présidente du FN affirme que son conseillé de presse avait reçu un SMS à 23h40 mercredi soir et regrette que la proposition ait été faite à ses deux contradicteurs sans que l’on la consulte.